Photo: IC 3568, la «tranche de citron», dans la Girafe. 1320X, seeing très bon. T406, Restefond 2017.
Pas facile à décrypter malgré le grossissement puissant, cette nébuleuse planétaire est toute petite. Elle ressemble un peu à la nébuleuse de l'Esquimau : une centrale dans un anneau brillant, le tout baignant dans un halo.
Photo: PK 86.8-1 dans le Cygne, 660X et 1320X. T406, Restefond 2017. 
Toute petite nébuleuse planétaire.
Sa forme de «lambda» m'aide à en faire un dessin.
Photo: NGC 6778 dans l'Aigle. 440X et OIII. T406, Restefond 2017.
Petite nébuleuse planétaire dont la nature bipolaire est rapidement perçue. Par contre la forme en «8» demande un peu de temps avant d'être détaillée.
Photo: NGC 6772 dans l'Aigle. 220X et OIII. T406, Restefond 2017.
A part sa forme un peu rectangulaire et son cerne irrégulier en épaisseur, pas grand-chose à tirer de cette nébuleuse.
Photo: NGC 6781, le «nid de l'Aigle». 220X et OIII. T406, Restefond 2017.
Elle n'est pas petite, mais diaphane. L'anneau est plus évanescent en partie inférieure droite. Quelques tronçons de l'anneau sont plus marqués.
Loading...
Fred BurgeotLimited, anyone with the link
NGC 6778 dans l'Aigle. 440X et OIII. T406, Restefond 2017. Petite nébuleuse planétaire dont la nature bipolaire est rapidement perçue. Par contre la forme en «8» demande un peu de temps avant d'être détaillée.