Photo: IC 2162 (en haut), Sh2-257 (au milieu) et Sh2-254 (en bas).
Nébulosités méconnues dans Orion, situées en limite de constellation, aux pieds des Gémeaux.
T406 à 86X et filtre H Beta. Nébulosités très ténues, même au travers du filtre sélectif.
Photo: NGC6992, un bout de la Grande Dentelle. 88X et 220X et OIII. T406.
Dessin essentiellement fait à 88X, mais en grossissant à 220X j'arrive quand-même à attraper des filandres que je vois mal à 88X. Croquis fait sur champ préparé et commencé un mois auparavant dans les Hautes Pyrénées, puis poursuivi sur deux nuits en début de Restefond (aout 2017).
Photo: IC 5146, le Cocon, dans le Cygne. 88X et H-Beta. T406 Restefond 2017.
A peine perceptible sans filtre, tandis que l'OIII est inefficace : le H-Beta (ou l'UHC) est vraiment indispensable pour faire ressortir quelque-chose. On perçoit tout d'abord une faible boule diffuse, puis cette boule se fractionne en quelques méandres lumineux et poches sombres en vision décalée.
Photo: M42 (région centrale) au T1m de Stellarzac (février 2017). 265X et 345X, sans filtre.
Photo: Nébuleuse de la Tête de Cheval (B33) au T1m de Stellarzac (février 2017). 265X et filtre H bêta.
Loading...
Fred BurgeotLimited, anyone with the link
IC 5146, le Cocon, dans le Cygne. 88X et H-Beta. T406 Restefond 2017. A peine perceptible sans filtre, tandis que l'OIII est inefficace : le H-Beta (ou l'UHC) est vraiment indispensable pour faire ressortir quelque-chose. On perçoit tout d'abord une faible boule diffuse, puis cette boule se fractionne en quelques méandres lumineux et poches sombres en vision décalée.