Nébuleuses diffuses et rémanents
Sep 26, 2010Limited, anyone with the link
Photo: NGC 2070, nébuleuse de "la Tarentule", située dans la constellation de la Dorade.
C'est une nébuleuse qui fait partie du Grand Nuage de Magellan, donc c'est un objet extra-galactique.
T406 à 88X en OIII en août 2018.
Depuis l'Afrique du Sud (Vryburg, Savannah Suntours), ciel superbe.
Photo: NGC 3199, nébuleuse située dans la constellation de la Carène.
T406 à 88X en OIII en août 2018.
Depuis l'Afrique du Sud (Vryburg, Savannah Suntours), ciel superbe.
Photo: NGC 3324, nébuleuse "Gabriela Mistral", dans la constellation de la Carène.
T406 à 88X en OIII le 7 août 2018.
Depuis l'Afrique du Sud (Vryburg, Savannah Suntours), ciel superbe.
Photo: NGC 3372, nébuleuse de la Carène (ou plutôt un morceau de cette gigantesque nébuleuse).
T406 à 88X en OIII et détail à 220X sans filtre. Août 2018.
Depuis l'Afrique du Sud (Vryburg, Savannah Suntours), ciel superbe.
Photo: IC 2162 (en haut), Sh2-257 (au milieu) et Sh2-254 (en bas).
Nébulosités méconnues dans Orion, situées en limite de constellation, aux pieds des Gémeaux.
T406 à 86X et filtre H Beta. Nébulosités très ténues, même au travers du filtre sélectif.
Photo: NGC6992, un bout de la Grande Dentelle. 88X et 220X et OIII. T406.
Dessin essentiellement fait à 88X, mais en grossissant à 220X j'arrive quand-même à attraper des filandres que je vois mal à 88X. Croquis fait sur champ préparé et commencé un mois auparavant dans les Hautes Pyrénées, puis poursuivi sur deux nuits en début de Restefond (aout 2017).
Photo: IC 5146, le Cocon, dans le Cygne. 88X et H-Beta. T406 Restefond 2017.
A peine perceptible sans filtre, tandis que l'OIII est inefficace : le H-Beta (ou l'UHC) est vraiment indispensable pour faire ressortir quelque-chose. On perçoit tout d'abord une faible boule diffuse, puis cette boule se fractionne en quelques méandres lumineux et poches sombres en vision décalée.
Photo: M42 (région centrale) au T1m de Stellarzac (février 2017). 265X et 345X, sans filtre.
Photo: Nébuleuse de la Tête de Cheval (B33) au T1m de Stellarzac (février 2017). 265X et filtre H bêta.
Photo: "La tétine", NGC1999 (dans Orion) au T1m de Stellarzac (février 2017). 860X, sans filtre.
Photo: IC443, la nébuleuse de la "méduse", dans les Gémeaux. Dessin au T400 à 88X avec filtre OIII, au col des Tentes (Pyrénées, 2200m). 29 octobre 2016. En visuel, seuls quelques morceaux sont accessibles.
Photo: NGC2174, la nébuleuse de la "tête de singe", dans les Gémeaux. Dessin au T400 à 88X avec filtre OIII, au col des Tentes (Pyrénées, 2200m). 29 octobre 2016. La petite nébulosité qui nimbe l'étoile à droite a été vue sans filtre.
Photo: IC 1805, la nébuleuse du Coeur dans Cassiopée. Dessinée en août 2016 au T406 (88X et filtre OIII) au col du Restefond.
Photo: NGC2237, la nébuleuse de la Rosette, dans la Licorne. 
Dessin réalisé sur 3 nuits de décembre 2015, total d'environ 8h d'observation en cumulé.
T406 à 88X (100° de champ) et filtre OIII Lumicon.
Photo: La nébuleuse du Pélican (IC 5067-5070) vue au T406 à 88X et au T600 à 135X et filtre OIII. Observations cumulées sur plusieurs nuits, dont 4 ou 5 au Restefond à 2600m. Le T600 a surtout servi à démêler le "cou" du volatile, très complexe et confus au T406.
Photo: IC 63 dans Cassiopée, Restefond aout 2015 dans le T406 à 220X sans filtre.
Photo: M1, la nébuleuse du Crabe dans le Taureau. Au T406 à 88X et 175X et filtre OIII. C'est grâce à ce filtre qu'on arrive à percevoir les filandres dans la nébuleuse.
La teinte bleu-vert est là pour rappeler l'usage de ce filtre.
Dessin laissé à l'état d'esquisse.
Photo: NGC 7023, "l'Iris", nébuleuse par réflexion dans la constellation de Céphée. Vue sans filtre dans le T406, à 88X et 220X. Restefond en juillet 2014, ciel très transparent et seeing excellent. Jamais vue comme cela auparavant.
Photo: IC 1848, "l'Embryon", dans la constellation de Cassiopée. Vue avec filtre OIII dans le T406, à 88X. Restefond en juillet 2014, ciel très transparent et seeing excellent. Jamais détectée auparavant pour ma part.
Photo: NGC 6334, "la patte de chat" dans le Scorpion, dans le T406 à 88X et filtre H-Beta depuis Ténérife (2100m) le 2 mai 2014.
Photo: NGC 2261, la "nébuleuse variable de Hubble", vue à 345X dans le T1m de Stellarzac le 1er mars 2014.
Photo: La grande dentelle du Cygne, observée en août 2011 au T400mm à 88X, puis "zoomée" à 350X au T1m de Stellarzac en juillet 2013.
Photo: NGC 6992, la grande dentelle du Cygne, ou plutôt un tout petit bout de cette dentelle, vue au T1m de Stellarzac à 350X et filtre OIII. Pour situer cette parcelle dans la nébulosité, voir l'image précédente.
Photo: La nébuleuse d'Orion, M42, au format A3. Plusieurs nuits hivernales 2013 ont été nécessaires pour ce dessin. T406 à 88X, 220X et bino à 175X. Sans filtre.