Porte_Abattante
Nov 28, 2010Public
Photo: état préalable
il n'y a pas de feuillure pour appuyer la porte
Photo: creuser une rainure dans les jambages

la battue se dilatera en longueur dans cette rainure sans difficultés
Photo: les chevilles laiton a utiliser
Photo: coupes d'une cheville 
vue sur le cône interne
Photo: on utilisera une tige filetée rendue conique sur une extrémité
pour bien écarté la cheville
Photo: il faudra serrer bien a fond pour brider la cheville dans son trou 
avec écrou+contre écrou
Photo: ajouter le montant et une rondelle
le perçage du montant sera plus gros que la vis de 1 a 1.5mm  pour accepter l'allongement du montant
Photo: serrer le tout
Photo: insertion de la cheville
Photo: bridage de la cheville
Photo: le montant de cadre est en place 
bien sur le montant fera toute la hauteur de la geule
et on utilisera 2 ou 3 chevilles sur la hauteur
Photo: entrée du four après modifs
maintenant la porte a quelque chose sur quoi s'appuyer
Photo: une porte abattante ?
Photo: assemblage des différents elements
: (  logiquement c'est une animation
Photo: la vitre:  en miroiterie
Vitrocéramique fortement recommander 
trop dangereux de se faire éclater une vitre en pleine face
perso. j'ai eu beaucoup de chance
Photo: le profil U : grande surface bricolage

il retiens la vitre
Photo: le support du contrepoids 
découpe et pliage dans une tôle
Photo: le contrepoids

une barre ronde ou un tube métallique
Photo: les axes 

n'importe quel rond métallique  vu la petite taille
Photo: la porte : en tôle

a découper et ajout éventuel d'un cornière en bas
Photo: le support d'axe : un pliage de tole
Photo: la battue d'abattant : un pliage dans une bande de tôle

a faire ou a trouver c'est peut être le plus délicat vue la taille des plis 
une autre version est possible
Photo: 2 version de battue d'abattant 

un tube et un fer plat devraient faire l'affaire
Photo: un cornière pour le bas
et un plat pour les cotés