2018-12-18
Dec 18, 2018Public
Photo: Bien que l'horizon soit bouché, ce jour, par une brume persistante, je pars en balade dans la steppe, au gré de mon inspiration. Ce sont des moments uniques, ou l'on comprend pourquoi les Mongols se considèrent (à juste titre) comme le pays de la liberté.
Photo: Jaisalmer - aux portes du désert
Photo: Tokyo - malgré le temps maussade, l'automne pare déjà les arbres de couleurs chatoyantes. Un avant-goût de ce qui nous attend.
Photo: Conclusion : malgré ces images de rêve, je noterai Zanzibar 3/5 à cause du déficit culturel et de l'ambiance locale, et la Tanzanie de 4/5, toujours à cause de l'ambiance globale qui vient ternir la magie des safaris. Dommage. L'Afrique n'égale pas encore
Photo: Rivière Orkhon (site classé UNESCO) - En route vers notre prochain bivouac, nous passons la rivière à gué et y faisons notre pique-nique. Notre combi avait toutefois de l'eau jusqu'au châssis, et je me demande comment on passe sur cette rivière en automne,
Photo: Jodhpur - les remparts
Photo: Shot with Nikon F75 - Nikkor 24-70 f/2.8 - Fuji VELVIA at -2 IL
Photo: Prendre un coucher de soleil comme ça (j'ose le dire) c'est un art. Ca se joue à quelques secondes, car le soleil se déplace vite dans le ciel, et les nuages bougent aussi. Le cadrage doit être calé, l'exposition aussi. Bref, il faut un peu de pratique et
Photo: Jaisalmer - le fort vu depuis la ville
Photo: Steppe au crépuscule ; on pourrait penser la steppe monotone, et pourtant en 3 semaines je n'ai jamais eu l'impression de voir la même chose, où que j'aille.